Littérature italienne mais sans les flonflons ni les plumets : un livre sombre, âpre, rugueux sur le délabrement irréversible de la mémoire d’un être frustre à l’extrême et dont les morceaux seront récupérés par un enfant qui, tels les bouts d’un puzzle, essaiera de les rassembler pour résoudre l’énigme de son origine.

Entre le roman policier et le roman onirique, c’est surtout un livre sur l’amitié profonde, entière entre un « monstre arriéré » et un adolescent curieux et révolté contre l’indifférence et le mépris.

Totalement atypique, inattendu et ensorcelant dans le sens premier du terme.