» C’est l’histoire d’un mec … » ancien veuf, désabusé, totalement déprimé (« La dépression est le symptôme majeur de la lucidité » dit le héros),vétérinaire spécialisé dans l’euthanasie des vieux chiens et trainant sa vie comme un boulet. Mais voilà que Marie (Celle de Lourdes et de Fatima) décide de lui apparaître. A part que lui s’en fout… mais pas son entourage. S’en suit alors de nombreuses digressions métaphysiques et des situations rocambolesques.

Il y a du Pennac, du Delacourt et du Van Cauwelaert dans ce roman, l’optimisme en moins; de ces romans dont on se dit que l’auteur a du talent mais un certain dilettantisme.

Sénanque a écrit des pages éblouissantes de finesse, de justesse, de lucidité, de dérision sur un monde qu’il connait très bien: la médecine dans Blouse,  La grande garde et L’ami de jeunesse. Restez en là ou alors par simple curiosité…