image collier rouge 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fort de ses pérégrinations et de ses tribulations, JC Ruffin nous a offert des romans inspirés de toutes ses aventures y compris son Chemin de Compostelle. Mais avec le Collier rouge il rompt totalement avec son oeuvre antérieure et nous livre dans un véritable état de grâce, un diamant brut de la plus belle eau et sans aucun crapaud.

Avec des mots simples , dans une respiration lente et profonde, tenant le lecteur en haleine jusqu’au dénouement, il nous souffle une petite histoire, presqu’une anecdote, qui va nous transpercer jusqu’aux tréfonds de l’âme.

Une histoire d’amour animal mêlée d’une lente évolution vers une conscience politique et d’une remise en cause des grandes règles de vie des hommes au cours de la guerre.Car il s’agit de la Grande guerre, bien sûr, sur laquelle tant de choses ont été écrites, mais cet opuscule de 120 pages nous livre la perfection de son absurdité

L’essentiel y est inscrit

20/20